Comment un logiciel peut gérer la trésorerie d’une association ?

Souhaitez vous gérer la trésorerie de votre association avec un Logiciel ,

La gestion d’une association prend en compte plusieurs volets. Il y a forcément un volet administratif, un volet juridique et un volet comptable. L’élément le plus commun à toute association est bien évidemment la trésorerie.

C’est un élément quasiment indispensable à toute association, car il constitue le moteur financier même de l’association. Sans fonds, on ne peut pratiquement rien faire de productif. La gestion de la trésorerie revêt donc un caractère prioritaire et doit se faire avec beaucoup de précaution et de méthode. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette gestion.

association

En quoi consiste concrètement le rôle du logiciel dans gestion de la trésorerie d’une association ?

Gérer la trésorerie d’une association avec un logiciel implique le respect de trois obligations principales :

  • –     Assurer le contrôle efficace et efficient des recettes et des dépenses
  • –     Prévoir les entées et les sorties d’argent
  • –     S’assurer qu’il y ait toujours de l’argent dans la caisse.

Une fois que ces trois obligations sont respectées, la gestion de la trésorerie est bonne et efficace. Dans la recherche de l’atteinte de ses différents objectifs, le trésorier d’une association doit être amené  à faire plusieurs autres taches de grande importance inhérentes à son poste au sein de l’association.

Comment se déroule la gestion de la trésorerie dans les activités du trésorier ?

La gestion de la trésorerie se décline en plusieurs autres petites gestions :

La gestion des factures : le trésorier a la charge de vérifier la réalité et l’opportunité de chaque dépense. Il doit s’assurer d’une traçabilité objective de la dépense depuis sa commande jusqu’à sa consommation. À cet effet, il doit ouvrir un classeur « factures à payer » et un classeur « factures payées ».

La gestion des correspondances en rapport avec la trésorerie : la trésorerie doit prendre en compte la gestion des courriers émis et reçus par le trésorier et les différents contrats ou conventions liés à l’association.

La gestion des immobilisations de l’association : le trésorier a le devoir de conserver la copie ou l’original des factures d’immobilisation, de tenir le tableau d’amortissement des immobilisations et d’établir le détail de l’inventaire en fin d’exercice.

La gestion des espèces : pour ce volet, le trésorier doit tenir un dossier des fiches de caisse. Il devra vérifier les fiches de caisses, faire émarger la personne qui l’établit et émarger personnellement, et classer la fiche de caisse dans son dossier.